Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les ministères ordonnés et le diaconat.

Le mercredi 11 janvier, le CMR s'est retrouvé à Jolimetz pour réfléchir aux ministères et tout particulièrement au diaconat.

le Mercredi 11 janvier 2012

 

 

Alors que Michel Chombart, marié à Monique, chemine pour répondre à l’appel vers une ordination diaconale, probablement en novembre 2012, la signification du diaconat est une question pour beaucoup d’entre nous !

 

Þ  Remplacer le manque de prêtres ?

Þ Célébrer les baptêmes, les mariages, les funérailles ?

Þ Signe de l’Eglise dans le monde, mais signe de quoi ?

Ce soir-là, un petit rappel de l’histoire de l’Eglise nous a fait comprendre qu’il y a 50 ans à Vatican II, la nouvelle approche de la relation de l’Eglise au monde et la conception d’une Eglise Peuple de Dieu, et non d’abord hiérarchique, ont redonné toute sa place au diaconat permanent !

 

 Pour que tous les baptisés réalisent leur vocation et la mission de l’Eglise dans le monde, quelques-uns sont appelés à exercer un ministère !

 

François Tandonnet, diacre, a témoigné de la façon dont il  vit ce ministère du « service » hier dans son travail, aujourd’hui dans ses engagements, son  environnement familial, local et ecclésial.

 

Nous avons partagé comment nous vivions notre mission de baptisé et sur la signification  pour nous du  ministère  du diacre.

 

 Nous avons insisté sur la diversité des communautés de croyants aujourd’hui, sur la distinction entre « fonction » et « significations » : le diacre partie prenante de groupes humains et d’une communauté de croyant est appelé pour signifier la dimension du service des hommes, et en particulier des plus démunis qui est une des missions fondamentales de l’Eglise dans le monde.

 

Yves Spriet

 

Article publié par cmr • Publié Jeudi 09 février 2012 • 2942 visites

Haut de page