Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Journée de rentrée CMR

le Samedi 17 octobre 2009

Rentrée C. M. R. image001  

 

Samedi 17 octobre 2009, le C.M.R. (Chrétiens dans le Monde Rural) s’est retrouvé à Jolimetz pour une après-midi de rentrée bien chaleureuse !

 

C’est une année un peu particulière pour le mouvement puisqu’en mai 2010 l’année se clôturera par le CONGRES qui aura lieu à Pontarlier dans le Doubs.

 

Pour démarrer l’après-midi Marc Fertin nous a fait la synthèse des questionnaires aux équipes qui étaient parvenus au CMR national début 2009. C’est un vrai réconfort de voir avec quel intérêt toutes les équipes CMR du diocèse ont répondu ! Eh oui 100% de retour ! Vous trouverez ci-joint la synthèse de ces retours. Pour terminer ce temps, nous nous sommes dit, en 6/6, ce qui nous a intéressé et ce qui nous semble important à retenir de cette analyse.

 

Puis Marie-Paule et Christian Quintin nous ont ensuite parlé des Universités d’été qui ont eu lieu au mois d’août à Saint Laurent sur Sèvre.

 Des points forts :

  1. Un mouvement présent dans le paysage, avec une ouverture, des partenariats.
  2. La conviction partagée d’une raison d’être du CMR.
  3. La lucidité
  4. Le refus du statu quo ou le souhait d’aller de l’avant.
  5. Le CMR permet à beaucoup de personnes de vivre l’expérience de Petites Communautés Fraternelles de Foi.
  6. Le CMR tient haut le flambeau de l’Action Catholique qui prend au sérieux les dimensions politiques de notre foi.
  7. Une réelle position de veilleur.

 

Des faiblesses :

1.      Des interrogations identitaires.

2.      Du mal à  vivre en marge.

3.      il faudrait être encore plus inventif.

4.      Communication.

5.      Transition dans les modalités d’accompagnement.

6.      Difficulté à accueillir des besoins renouvelés en expression de foi.

7.      Peine à donner une dimension d’axes  pour le mouvement.

 

Après cet exposé, quatre groupes se sont formés pour débattre sur les quatre priorités stratégiques  et Yves Spriet en a fait la synthèse :

 

·         Miser sur les équipes pour mieux inventer de nouvelles formes de faire mouvement :

Pour la FD de Cambrai c’est : travailler en ACR, avec le Vivier, c’est porter auprès du national notre travail, se sont des portes d’entrées, des réseaux. Localement il y a des piliers qui savent être leaders, cette  mission pourrait être davantage reconnue. Il faut faire des démarches de fondation d’équipes, oser proposer, inviter à faire chemin et proposer ce qui correspond le mieux.

 

·         Remettre le Christ au centre pour mieux s’engager.

C’est remettre l’homme au centre, c’est être à contre-courant de la société, redécouvrir le message du Christ par la lecture de l’évangile pour trouver comment tout cela résonne dans nos vies, trouver des repères. Il faut des personnes pour nous aider à approfondir. Se donner des moyens pour accompagner les équipes. Prendre la DRC (démarche de réflexion chrétienne) dans l’autre sens en partant d’un fait de vie de Jésus Christ.

A quand les rencontres entre accompagnateurs ?

 

·         Se donner des projets pour être témoins d’une promesse.

Participer aux démarches sur les élections, comprendre les enjeux sur l’Europe, il y a souvent un manque d'ampleur dans nos réalisations et des difficultés à communiquer. Il est important d’agir avec des réseaux différents, des projets communs où l’on se retrouve sur des valeurs. Il faut garder l’équipe comme lieu de ressourcement.

 

·         Servir l’homme en contexte de ruralité en s’ouvrant au monde.

L’homme est souvent oublié, il y a beaucoup de courants et de pensées différentes, les mentalités changent. Il manque des lieux de réflexion pour une analyse globale d’où l’importance des réseaux. L’équipe aide chacun à se construire, à mieux percevoir comment l’on peut être au service du rural. Nous sommes choqués par le manque d’envie de changer et donc de se convertir.

 

En quelques mots le Vivier, le CCFD, le MRJC (les épis folies) et la FIMARC (sur la brevetabilité du vivant)  nous  présentent les thèmes et agendas de l’année :

 

Valérie Soyez pour le Vivier du Pévèle : les partages d’évangile à Brillon.

Les cafés partages le 1er samedi du mois de 16 h à 18 h pour partager des savoir-faire (Marie-Thérèse Duthois, Delphine et Valérie).

Les conférences « éducation sur la petite enfance » à Lambersart les jeudis : le 26/11 « éducation sans fessée » avec Olivier Morel.

Les célébrations les 22.11 – 28.02 – 29.05.

« Graines de parole » avec Marie-Laure : 12.12 Noël et 13.03 Pâques.

Les questions de Société : Antoine et Nicolas.

 

Emmanuelle Leroy sur le pays de Mormal : Le Vivier a accueilli  le catéchuménat pour un temps de partage, une célébration, une promenade et découverte d’un verger, c’était une expérience positive.

Soirée ciné, débat : « Nos enfants nous accuserons »

 

Pour l’Avesnois Marc Fertin nous donne les six rendez –vous suivants :

Une soirée débat sur « plus belle la vie » avec les adolescents.

Une soirée ciné débat dans l’année

« Noël autrement » avec le CMR

Le 13 février « la fête des amoureux »

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2010 « la marche de Pâques »

Débat ciné « Loin du paradis ».

 

Claude Housez pour le CCFD nous a donné le thème de l’année : « Le partage des richesses financières » avec une date à retenir : le 19 décembre à Raismes.

 

Christian Quintin nous a donné quelques échos de la conférence qui a eu lieu à Paris sur  « La brevetabilité du vivant ».

 

C’est ensuite vers 18 h 30 qu’a eu  lieu la célébration eucharistique pour les 50 ans de vie religieuse de Sœur René,  moment très émouvant où Sœur Renée nous a retracé son parcours et a témoigné de son engagement au CMR depuis plus de 25 ans.

 

La soirée s’est terminée par un repas « Auberge espagnole » temps de partage où les petits plats furent de véritables mets savoureux !

 

 

                                                                      Marie-Christine DANJOU

 

 

 

 

 

Article publié par cmr • Publié Vendredi 20 novembre 2009 • 3546 visites

Haut de page