Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Congrès CMR : Bâtir un avenir solidaire ... une espérance partagée !

Mercredi 4 mai, nous étions une quarantaine des fédés de Lille et de Cambrai à partir pour le congrès national du CMR à la Pommeraye, pour passer 3 jours à faire le point, à vérifier les orientations prises à Lourdes, il y a 5 ans.

 

CMR Angers_03 CMR Angers_03   Comme nous la dit, Jeanine Terral, présidente nationale du CMR : « Au long de ces 3 journées, nous voulons montrer, à travers des réalisations concrètes, qu’il est possible d’aller de l’avant. Nous l’avons l’ambition d’amplifier encore notre contribution comme acteurs de développement solidaire, de donner goût à d’autres de nous rejoindre et d’agir en partenaire. Nous voulons révéler le sens de notre engagement… Tous ensemble, nous montrerons que bâtir un avenir solidaire, c’est possible. Voilà notre espérance, une espérance à partager. »

 

Nous étions 1400 personnes pendant 3 jours à partager notre diversité mais aussi notre richesse par des plénières, des CMR Angers_06 CMR Angers_06   forums, des ateliers, des célébrations mais aussi par des veillées festives (à la découverte du pays des Mauges, Bal folk, théâtre…). Ce congrès fut un temps festif, convivial, fraternel et solidaire. Nous étions là pour montrer que nous étions capables de bâtir un monde solidaire, en osant une parole et en proposant des actions. Et que ce projet était un chantier ouvert à tout public.

 

Le congrès nous proposait une centaine d’initiative, en voici quelques exemples :

 

·       Forum : Accompagnateurs laïcs c’est possible

Sophie du diocèse de Lille nous disait ceci : « je suis dans l’espérance, et non dans la désolation devant le manque de prêtre, car nous faisons du neuf. Je ne remplace pas le prêtre mais je mets mon charisme au service des autres. Je permets à des hommes et à des femmes à faire leur chemin. »

 

·       Plénière sur le développement durable et l’engagement solidaire

Elena Lasida de Justice et Paix nous disait ceci : « le développement durable nous invite à changer notre regard : de passer de la menace-survie à une promesse, à une alliance, à de CMR Angers_28 CMR Angers_28   la nouveauté pour vivre sur le modèle de la résurrection. Il faut trouver des articulations avec les réalités, les moyens qui existent déjà. »

 

·       Forum : S’installer, créer son activité en milieu rural

Olivier, Ile de France, nous disait qu’avec d’autres ils se sont installés dans le rural pour y vivre et travailler et pour développer des projets sur le village sur le thème de l’entraide (accueil de personnes qui sortent de prison, une table ouverte pour dialoguer sur les problèmes de la société…).

« Dans la diversité, ceux qui s’installent dans le rural c’est pour changer de cadre de vie et trouver un environnement sain et calme au niveau du travail, du vivre ensemble et de l’habitat. » selon les propos du collectif ville campagne.

 

·       Forum sur la constitution européenne

Membre du CMR, Christine et Monique ont proposé des initiatives pour débattre sur la constitution : un jeu de l’oie avec des minis débats proposé à tout venant, mais aussi elles ont permis que 11 mouvement puissent se retrouver pour débattre et s’informer. Et comme nous disait Jean Claude Lavigne, économiste dominicain :  «L’Europe est devenue un sujet politique depuis qu’il y a débat. Et le CMR a participé à ce débat. »

 

·       Plénière sur le développement personnel, participation citoyenne et action collective

Marie Laure Durand, théologienne nous disait ceci : « En tant que chrétien, nous devons reprendre goût à l’avenir et accepter de faire face à l’inattendu en se posant des questions, en préférant la pluralité, en étant un individu ouvert et en n’ayant pas peur du vide ».CMR Angers_33 CMR Angers_33  

 

·       Pendant la célébration de la parole : « Rendez compte de l’espérance qui est en vous »

1 Pierre3,15

 

Le CMR a proclamé une spiritualité liée à l’engagement. Elle doit répondre à 3 besoins : la présence à soi, à l’autre et au Tout-Autre. Elle est fondée sur l’incarnation de Dieu en Jésus-Christ. Suivre le Christ, c’est devenir acteur de libération. Marcher à sa suite passe par des engagements et des actions.

 

Voici quelques exemples d’initiatives qui répondent bien à notre question : bâtissons-nous un avenir solidaire ? Et c’est une espérance partagée par tous ceux qui étaient présent. Nous sommes repartis avec 4 orientations à exprimer : Une vie d’équipe, une vie de mouvement ; Servir le vivre ensemble pour relever le défi de la fraternité ; Réhabiliter la politique, renforcer la participation des habitants dans leurs territoires ; Choisir nos modes de vie, de production et de consommation en cohérence et en responsabilité.

CMR Angers_23 CMR Angers_23    

Et maintenant…à nos truelles ! Le chantier est ouvert à tous ! ! !

 

  Quelques réactions à la fin du congrès

« Un moment qui donne envie d’être debout » Mme Dominique Calça, chargé de mission aux affaires sociales au gouvernement

 « Il faut être acteur de sa vie pour vivre » Georges, retraité de Zegerscappel

« je rêve d’un monde ni riche ni pauvre » Mélanie, 7 ans

« Dans la diversité, nous avons un projet commun » Philippe, Maine et Loire, 42 ans

« Oser s’engager pour le bien de ses frères et de ses sœurs » villageois du Burkina Fasso, président du FIMARC

« Ensemble, au congrès, nous étions le Peuple de Dieu réuni, c’est le plus important » Anne Marie du Doubs, 56 ans

 

 

Pour l'article, Hervé, séminariste (diocèse de Lille)
Pour les photos, Miguel, séminariste (diocèse de Cambrai)

Article publié par Miguel ROCKMANS • Publié Vendredi 10 juin 2005 - 11h12 • 7977 visites

Haut de page